Partager...
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook

Après un site pendant 15 ans en PHP créé avec un lycéen à deux doigts de se déscolariser et passionné d’informatique au point d’en faire à la moindre minute disponible jour comme nuit… j’avais envie d’évolution : intégration de vidéos, quiz, tableaux, look plus moderne.
Je n’ai jamais pris le temps de le faire évoluer. Le vieux PHP risquant à tout moment de ne plus être supporté… il me fallait changer…

J’avais déjà créé plusieurs Google Site, un « clés en main » très intuitif.
Je ne suis pas très « clés en main » car j’ai des envies précises mais le temps me manque pour une conception totale tout comme aller trifouiller dans le CSS & cie des clés en main.

D’autre part, j’ai vu à plusieurs reprises des sites WordPress. Un partenariat avec des étudiants de l’IUT de Montpellier pour un de mes projets m’a définitivement décidée.
Renseignements pris, c’est parti pour un nom de domaine et un bout de serveur !
Allez hop! Je me lance dans WordPress ! Youhouuuu !
Et là…
LA douche froide…
Que dis-je… la douche GLACIALE !

Étape 1 : la quête du thème
Un parcours du combattant.
Wordpress étant plutôt axé blog cela ne me correspondait pas du tout.
Menu en haut, à droite, en bas, à gauche, articles surtout, blog plus que site… chacun ses caractéristiques.
De nombreuses lectures de blog en blog conseil à essayer de trouver LE thème gratuit qui me convienne au mieux…
Le désespoir essai après essai… semaine après semaine entrecoupées de longues pauses…
Mon dévolu sur un thème gratuit fait par un pro qui en met certains à dispo (un grand merci !).
Allez zouh, c’est parti pour la migration !

Étape 2 : Le labyrinthe de l’arborescence
Les pages, les catégories, les articles, les menus, des tests et retests et reretests pour comprendre cette fichue arborescence. Les blocages en fonction des choix. Tout recommencer après s’être aperçue que la technique n’était pas la bonne… puis recommencer à nouveau…
Désespoir
Abandon
Acharnement car il n’y a pas de raisons face à cet outil pas du tout intuitif !
Puis la décision : ne rien lâcher… quatre jours enfermée à ne faire que cela… heureusement que je m’y connais un peu ! Ah ! Ah ! Ah !
Ce sentiment d’être la méga truffe qui ne comprend pas mais pas du tout cet engouement pour cet outil soit disant magique…

Étape 3 : Le transfert du vieux site
Un régal de part une interface type traitement de texte sans difficultés aucune. Quelques contraintes, des limites mais le copier-coller texte marche à merveille.
Des prises de tête sur les tableaux, quelques tâtonnements pour finir par mettre les mains dans le cambouis du code pour aller plus vite. Puis un plugin facilitateur : Magiiiique !

Étape 4 : La caverne d’Ali baba des plugins
Moult plugins : des augmentations de contenu, des intégrations de documents GDrive, des tableaux, des Quiz, des stats, du SEO, des plugins à gogo pour toutes mes idées !
LE R.Ê.V.E : tout intégrer à une même adresse ! Finito l’utilisation d’applications & de sites variés pour les élèves, la porte des étoiles s’ouvre à moi !

Conclusion :
Des semaines que dis-je des mois avec de nombreux abandons pour finir à cogiter pour tout comprendre en 4 jours à se sentir une truffe, une méga truffe et là… l’infini des possibles s’offre enfin !

Peu intuitif à mettre en place si l’on veut concevoir un site et non un blog d’articles mais une fois que l’on a tout compris, la magie s’opère et dès que l’on cherche un outil pour une idée, une bonne âme a créé un plugin pour pouvoir le faire !

Persévérance et un monde nouveau s’ouvre alors…

Partager...
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook